CNRS

Rechercher




Accueil > Les Groupes Thématiques > GT13 - Micro et nanotechnologies pour l’Energie

GT13 - Micro et nanotechnologies pour l’Energie

Groupe Thématique Animateur
GT13 - Micro et nanotechnologies pour l’Energie Skandar Basrour

TIMA - Grenoble
Les micro et nanotechnologies se retrouvent dans de nombreux secteurs de l’énergie, que ce soit pour la génération, la gestion ou le stockage et ce, à diverses échelles. Le groupe de travail se focalise sur les aspects technologiques aux échelles micro et nanométriques pour les applications de faible niveau d’énergie en lien avec les systèmes autonomes portables ou les dispositifs relevant de l’intelligence ambiante, mais également pour des systèmes de plus forte énergie, où les efforts et ruptures technologiques doivent être valorisés.

Dans ces systèmes ‘‘on-chip’’, quel que soit le niveau d’énergie, il s’agit de réduire la consommation énergétique, d’améliorer les rendements et les densités de puissance, de miniaturiser et d’assurer dans certains cas une autonomie énergétique complète du système.

À l’échelle des microsystèmes, l’autonomie énergétique peut être apportée par une source d’énergie embarquée. Le groupe de travail traite des sources d’énergie miniatures (micro-piles à combustible, micro-batteries au lithium), de la récupération de l’énergie ambiante (photovoltaïque, thermoélectrique, mécanique ou autre) et de son stockage intermédiaire (micro-supercondensateurs).

La gestion de l’énergie, qu’elle soit ambiante (de faible niveau, à caractère intermittent) et/ou pour des conditions extrêmes (températures), repose sur des circuits de conversion intégrant des composants actifs et passifs. Il convient de traiter alors de leur intégration (monolithique, hétérogène, 3D), multi-échelles (du nanomètre au millimètre) et multi-matériaux. Les avancées dans les filières de semi-conducteurs (silicium ou matériaux grand gap) et les filières des composants passifs (bobines, condensateurs) se font en regard du développement de nouvelles architectures de conversion.

Les micro et nanotechnologies, de par leur capacité à structurer la matière à l’échelle nanométrique, à combiner matériaux et procédés de façon compatible et collective, génèrent des espoirs dans la communauté pour apporter des réponses aux enjeux de l’énergie : nouvelles fonctionnalités, performances accrues, standardisation des solutions et augmentation de la fiabilité.

Liens

GDRs



Fédérations

Composition du groupe d’experts GT13

Composition du groupe d’experts par domaines dans le Groupe de Travail Micro et nanotechnologies pour l’Energie

Lire la suite