CNRS

Rechercher




Accueil > Actualités

2017 - Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie du CNRS

Campagne de sélection des candidatures PE Energie 2017

La Cellule Energie du CNRS a lancé du 31 mars au 26 avril 2017, un appel à « Projets Exploratoires » (PE) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS.

Bilan -



Les projets lauréats

TITRE ACRONYME COORDINATEUR Code Unité LABORATOIRE
Projets « blancs dans le domaine de l’énergie »
Détermination Expérimentale de l’Énergie de Phonon-Polaritons de Surface se Propageant le Long de Nano Couches Minces de SiO2 et SiC PolaritonEnergie Ordonez-Miranda Jose UPR3346 Institut P’ : Recherche et Ingénierie en Matériaux, Mécanique et Energétique
Elaboration de borophène par atomic layer deposition BoreAl MARICHY Catherine UMR5615 Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces
In vitro biological water gas-shift reaction : Biofunctionalization of carbon nanotubes with carbon monoxide dehydrogenase (CODH) and [NiFe]-hydrogenase COSYNBIO CAVAZZA Christine UMR5249 Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux
Électrolytes solides à haute entropie ESHE DRAGOE Nita UMR8182 Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay
Towards a photo-rechargeable battery TAPAT KRINS Natacha UMR7574 Chimie de la Matière Condensée de Paris
Films orientés et cristallins de polymères conducteurs de type n à cœur BODIPY pour applications thermoélectriques THERMOBODY BRINKMANN Martin UPR22 Institut Charles Sadron
Clustering dynamics of inertial particles under turbulence CLINPALENCE OBLIGADO Martin UMR5519 Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels
Projets Exploratoires Premier Soutien - Plastronique pour Piles à Combustible PEPSTROPIC LOMBARD Philippe UMR5005 Laboratoire Ampère
Simulation et Modélisation par calculs de chimie quantique de composés d’électrodes organiques et validation expérimentale de nouvelles Architectures ou Technologies de Batteries SMARTBAT FRAYRET Christine UMR7314 Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides
Optimisation des Photo-Procédés Solaires à l’Echelle Micrométrique OPTISOL_Mu DAUCHET Jérémi UMR6602 Intitut Pascal
Dynamique des Excitons dans des Molécules organiques Organisées pour l’émergence d’une nouvelle structure de cellule PhotoVoltaïque organique DEMO-PV Steveler Emilie UMR7357 Laboratoire des sciences de l’Ingénieur, de l’Informatique et de l’Imagerie
Développement de nanocatalyseurs carbures et nitrures supportés pour l’hydrogénation de CO2 CARNICO2 PERRET Noemie UMR5256 Institut de Recherches sur la Catalyse et l’Environnement de Lyon
Méthodes numériques innovantes pour des bâtiments énergétiquement plus performants MN4BAT DUTYKH Denys UMR5127 Laboratoire de mathématiques
MAGnetIC slurry redox flow BATTeries MAGIC BATT FRANCO Alejandro UMR7314 Laboratoire réactivité et chimie des solides
Conversion de l’énergie solaire concentrée à haute température : vers des systèmes hybrides CPV/CSP efficaces ? Heat_PV VOSSIER Alexis UPR8521 Laboratoire procédés, matériaux, énergie solaire
Recycling energy with new giant thermoelectric effects RECENT ROJAS-SANCHEZ Juan Carlos UMR7198 Institut Jean Lamour (Matériaux - Métallurgie - Nanosciences - Plasmas - Surfaces)
Nanofeuillets de chalcogénures métalliques pour la réduction électrochimique du CO2 R2D-CO2 Voiry Damien UMR5635 Institut Européen des Membranes
Catalyseurs et cellule électrochimique pour l’électrolyse aqueuse du CO2 ElectroCO2 MOUGEL Victor UMR8229 Laboratoire de Chimie des Processus Biologiques
STabilité d’une Enzyme RecombiNante à l’Electrode STERNE DE POULPIQUET DE BRESCANVEL Anne UMR7281 Bioénergétique et ingénierie des protéines
Nouveaux matériaux analogues aux bleus de Prusse pour batteries K-ion et Na-ion K-NIBAT CARLIER-LARREGARAY Dany UPR9048 Institut de Chimie de la Matière condensée de Bordeaux
Projets « Efficacité énergétique dans les procédés industriels »
Développement méthodologique pour l’étude par dynamique moléculaire de la séparation des mélanges de gaz par les membranes polymères MOLMIX NEYERTZ Sylvie UMR5279 Laboratoire d’Electrochimie et de Physico-Chimie de Matériaux et des Interfaces
GARnissage Innovant pour la Distillation GARID ROUZINEAU David UMR5503 Laboratoire de Génie Chimique
Développement d’une technique innovante de mesures de température : Thermométrie par IRM ThermoIRM METIVIER Christel UMR7563 Laboratoire d’énergétique et de mécanique théorique et appliquée
Boron nitride membranes : new candidates for addressing the water-energy nexus ? BOOMER SZYMCZYK Anthony UMR6226 Institut des Sciences Chimiques de Rennes
NUmerical Simulation of Multi-phase ElectRo-HydrodynamICs Systems for Efficient Oil-Water Separations (NUMERIC) NUMERIC Safdari Shadloo Mostafa UMR6614 Complexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermochimie
Application des solvants à eutectique profond comme absorbant dans les fluides de travail pour les pompes à chaleur à absorption SEPIA MUTELET Fabrice UMR7274 Laboratoire Réactions et Génie des Procédés
Résumes des projets -



L’appel à projets

La Cellule Energie du CNRS lance un nouvel Appel à Projets Exploratoires (PE) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS, visant à soutenir 2 grands types de projets dans le domaine de l’énergie :

1- des projets sur thématique libre (blancs) répondant au moins à l’un des 2 critères suivants :

  • projet porté par un jeune chercheur (CR CNRS ou MCF) recruté au cours de la période 2013-2016, impliqué à plus de 40% de son temps sur le sujet, en vue de l’élaboration d’un projet ANR jeune chercheur ou ERC starting
  • exploration d’un concept totalement inédit, peu ou pas décrit dans la littérature (rares publications) et n’ayant fait l’objet d’aucun brevet.

2- des projets exploratoires portant sur le développement de concepts en rupture dans le domaine de l’efficacité énergétique dans les procédés industriels. Cet appel bénéficie d’un soutien financier de TOTAL, qui participe à la sélection des projets. Les sujets scientifiques qui intéressent particulièrement l’entreprise sont indiqués en annexe 1 de cet appel. Ce type de projets exploratoires permettra à TOTAL d’identifier des sujets porteurs et des équipes avec lesquelles des projets collaboratifs de plus grande ampleur pourraient être envisagés à l’issue des Projets. Ils feront alors l’objet de contrats spécifiques négociés entre TOTAL et les organismes tutelles des unités concernés.

Modalités de candidature. Calendrier & budget

La date limite de dépôt des projets, sur l’application SIGAP, est fixée au 26 avril 2017 midi.

Les propositions, rédigées en utilisant impérativement le formulaire joint à l’application SIGAP, ne devront pas excéder 5 pages au total, et devront faire ressortir clairement la (les) rupture(s) par rapport à l’état de l’art.

Les équipes participantes (principaux chercheurs impliqués, % de temps) et leurs 3 publications les plus récentes dans le domaine devront également être précisées, ainsi que le budget prévisionnel (comprenant petit équipement et consommables, fonctionnement-missions, à l’exclusion de la rémunération de personnels et de coûts indirects). La complémentarité des partenaires et leur rôle respectif dans le projet devront être clairement démontrés. Dans le cas de participation d’unités de recherche non-CNRS, les apports de ces unités, à l’appel à projet exploratoires, seront détaillés dans la proposition.

Le porteur du projet devra obligatoirement être membre d’une unité associée au CNRS. Le directeur de l’unité du porteur devra donner son accord en apposant sa signature sur le document du projet.

Un laboratoire pourra présenter plusieurs projets (au maximum 3), sous réserve qu’ils émanent d’équipes différentes. La durée des projets sera de 1 an. Le budget alloué à chaque projet sera en moyenne de 15 k€ (de 10 à 20 k€ au maximum en fonction du nombre d’équipes impliquées). Les crédits seront notifiés aux lauréats la première semaine de juin. Les crédits des projets sur les thématiques libres devront impérativement être engagés avant le 30/11/2017. Les crédits sur les thématiques CNRS-TOTAL pourront être engagés jusqu’au 30 Mai 2018.

Conditions supplémentaires à remplir

  • pas de resoumissions (« recyclages ») de pré-propositions ANR (retenues ou non)
  • les unités CNRS impliquées dans les projets devront avoir répondu à l’enquête Energie conduite par l’organisme en 2016. A défaut, une attestation du directeur d’unité s’engageant à participer à l’enquête 2017 devra être jointe au dossier de candidature.


Conditions tenant à l’obtention d’un financement au titre d’un projet exploratoire portant sur le développement de concepts en rupture dans le domaine de l’efficacité énergétique dans les procédés industriels :

  • tout projet de communication ou de publication relatif aux résultats sera soumis, pendant la durée du projet et dans les 6 mois qui suivent leur expiration à TOTAL pour que TOTAL puisse, le cas échéant, demander une adaptation des textes ou retarder leur publication d’une période maximale de six mois à compter de la demande si des informations contenues dans la publication ou communication doivent faire l’objet d’une collaboration scientifique de plus grande ampleur pris en application du Contrat-Cadre TOTAL –CNRS.
  • les responsables scientifiques des projets devront fournir à mi-parcours un rapport d’avancement.


Pour plus d’informations sur les modalités d’utilisation de l’application SIGAP vous pouvez consulter la documentation en ligne

Critères d’évaluation des projets

  • Adéquation avec les objectifs de l’AAP
  • Qualité et originalité scientifique du projet
  • Prise de risques (caractère exploratoire)
  • Avantages du projet en termes de réduction de l’impact environnemental
  • Qualité et complémentarité des équipes impliquées, caractère interdisciplinaire
  • Perspectives du projet


Une courte synthèse des avis des experts pourra être adressée aux porteurs des projets non retenus dans les 2 mois qui suivront la notification des résultats.*

Les porteurs des projets non retenus à l’issue de l’AAP 2017 qui n’auraient pas reçu la synthèse des expertises pourront la demander @

Suivi des projets

Un rapport de 4 pages maximum décrivant le travail entrepris et les résultats obtenus, accompagné d’un bref récapitulatif des dépenses sera demandé à la fin du projet.

Les publications relatives au projet devront impérativement mentionner le soutien du CNRS à travers sa cellule Energie dans les remerciements.

Les publications ou communications issues de projets exploratoires portant sur le développement de concepts en rupture dans le domaine de l’efficacité énergétique dans les procédés industriels feront en outre référence au concours apporté par le CNRS et TOTAL, en mentionnant explicitement que « ce travail a bénéficié du soutien financier de TOTAL SA dans le cadre d’un appel à projets exploratoires coordonné par TOTAL SA et le CNRS »

Il pourra être demandé aux lauréats de participer à un séminaire de restitution.

Version imprimable

Contacts

Responsables scientifiques
Abdelilah Slaoui
Pascal Brault

Equipe administrative
Romie Lopez