2021 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie du CNRS

L’appel à projets

La Cellule Energie du CNRS renouvelle son appel annuel à Projets Exploratoires Premier Soutien (PEPS) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS, visant à soutenir des projets dans le domaine de l’énergie.

Pour l’édition 2021, les propositions de projets devront porter sur les thèmes suivants:

Thème 1 : Matériaux et Procédés propres et durables pour l’énergie
Thème 2 : Efficacité des systèmes énergétiques et transition énergétique

Les projets déposés sur les thématiques citées ci-dessus ont pour objectifs de permettre d’explorer une idée nouvelle dans un cadre collaboratif afin de démontrer la faisabilité ou de valider un concept et donner la possibilité de générer par la suite des projets de plus grande ambition.

Calendrier

  • Lancement de l’appel à projet : 21 septembre 2020
  • Date limite de réponse : 18/10/2020 à 17h
  • Evaluation des projets : 20/10/2020 au 25/11/2020
  • Annonce des résultats : 09/12/2020
  • Mise en place des crédits et démarrage des projets : 15/01/2021

Contacts

Responsables scientifiques

Abdelilah Slaoui

Pascal Brault

Equipe administrative

Romie Lopez

INSIS PEPS

La soumission du projet se fera directement sur SIGAP

Texte complet de l’Appel à projets revuedepresse.gif

Formulaire de soumission revuedepresse.gif

2020 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie du CNRS

L’Appel à Projet PEPS ENERGIE 2020 a été clôturé le 18 octobre 2019 avec 48 projets déposés.
Le comité de sélection, composé des correspondants ENERGIE des instituts du CNRS, s’est basé sur des rapports d’experts pour chaque projet, tenant compte des caractères inédit et collaboratif. Le nombre de projets retenus a été limité par le budget total alloué par le CNRS à cet appel.

Les résultats de la sélection sont affichés ci-dessous.

Les projets lauréats

BIOMnOx Production d’énergie chimique assistée par des oxydes de manganèse bactériens GUYOT François UMR7590 Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie
CAPFIL Analyse physique du comportement électrique de CAPacités FILaires MAINKA Julia UMR7563 Laboratoire Energie et Mécanique Théorique et Appliquée
DIBAPA Divalent Batteries with Alloy Protection of Anodes BERTHELOT Romain UMR5253 Institut de chimie moléculaire et des matériaux – Institut Charles Gerhardt Montpellier
HERBE Hydrogen Energy to Recharge BottlEs MAUVY Fabrice UMR5026 Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux
MERCI Minimisation Entropique d’un Réacteur Chimique Intensif FERRASSE Jean-Henri UMR7340 Laboratoire de Mécanique, Modélisation et Procédés Propres
MOFpower Metal-Organic Frameworks composites towards CO2 conversion into energy vectors MOUCHAHAM Georges UMR8004 Institut des MAtériaux poreux de Paris
PepMoCO2 PEPtidic maquettes for Moco cofactor binding and CO2 valorization IRANZO Olga UMR7313 IInstitut des Sciences Moléculaires de Marseille
PEROVSK’Hy Dialogue Theorie Expérience pour concevoir des Hydrures Originaux à structure de type Pérovskite LAVERSENNE Leatitia UPR2940 Institut NEEL
PHOTOCAT.Ti@TiO2.H2 Étude des propriétés photocatalytiques et photoélectrocatalytiques des nanoparticules coeur-coquille Ti@TiO2 pour la production d’hydrogène NIKITENKO Sergey UMR5257 Institut de Chimie Séparative de Marcoule
PlanER Planification des réseaux électriques de distribution en sous-systèmes ilôtables pour optimiser l’utilisation de ressources d’énergie renouvelables ALVAREZ-HERAULT Marie-Cécile UMR5269 Laboratoire de Génie Électrique de Grenoble
POC2SOL Intégration d’assemblages « push-pull » inédits à base de PolyOxometalates et de Clusters d’élément de transition dans des PhotOéleCtrodes : vers des dispositifs inorganiques innovants pour la conversion de l’énergie SOLaire RENAUD Adèle UMR6226 Institut des Sciences Chimiques de Rennes
PULSE Molécules Photo-commutables pour le stockage de l’énergie solaire GOETZ Vincent UPR8521 Laboratoire PRocédés, Matériaux, Énergie Solaire
RESINTER Mise en place d’une commande prédictive pour l’optimisation d’un réseau électrique intégrant des énergies renouvelables ?” Application à la plate-forme PAGLIA-ORBA HERAUD Nicolas UMR6134 Sciences Pour l’Environnement
SCANNER SCenario Assessment of Nexus Nuclear Energy & Renewables BIDAUD Adrien UMR5821 Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie
SYNCOPE Synthèse et caractérisation de catalyseurs composites non nobles pour l’anode d’un électrolyseur à eau à électrolyte solide alcalin HABRIOUX Aurélien UMR7285 Institut de Chimie des Milieux et des Matériaux de Poitiers
ThermASol Elaboration de céramiques poreuses d’oxyde de cérium à comportement thermo-fluidique optimisé pour la production haute température de carburants par concentration solaire ROUSSEAU Benoit UMR6607 Laboratoire de Thermique et Energie de Nantes
cnrs-image.gif Résumes des projets

L’appel à projets

La Cellule Energie du CNRS renouvelle son appel annuel à Projets Exploratoires Premier Soutien (PEPS) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS, visant à soutenir des projets dans le domaine de l’énergie.

Pour l’édition 2020, les propositions de projets devront porter sur les thèmes suivants:

Thème 1: Production et stockage d’énergie chimique

Thème 2: Réseaux électriques sécurisés et intelligents

Thème 3: Développement de scénarios intégrant les différentes dimensions des systèmes énergétiques

Les projets déposés sur les thématiques citées ci-dessus ont pour objectifs de permettre d’explorer une idée nouvelle dans un cadre collaboratif afin de démontrer la faisabilité ou de valider un concept et donner la possibilité de générer par la suite des projets de plus grande ambition.

Calendrier

  • Lancement de l’appel à projet : 10/09/2019
  • Date limite de réponse : 18/10/2019 à 17h
  • Evaluation des projets : 20/10/2019 au 25/11/2019
  • Annonce des résultats : 9/12/2019
  • Mise en place des crédits et démarrage des projets : 15/01/2020

Contacts

Responsables scientifiques

Abdelilah Slaoui

Pascal Brault

Equipe administrative

Romie Lopez

INSIS PEPS

La soumission du projet se fera directement sur SIGAP

Texte complet de l’Appel à projets revuedepresse.gif

Formulaire de soumission revuedepresse.gif

2019 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie du CNRS

L’Appel à Projet PEPS ENERGIE 2019 a reçu un grand echo auprès de la communauté. Au total, 78 projets ont été déposés dont 40 projets sous « Jeune Chercheur-Jeune Chercheuse” et 38 projets sous « collaboratif et transverse ».
Le comité de sélection des projets est composé des correspondants ENERGIE des instituts du CNRS.

La grande majorité des projets déposées sont très bons voire excellents, mais compte tenu de la pression et du budget limité, le comité scientifique a dû se montrer très sélectif, en plus d’être très strict sur les critères de l’AAP.

Les résultats de la sélection sont affichés ci-dessous.
Les dotations seront versées dans les meilleurs délais.

La cellule ENERGIE du CNRS vous remercie pour votre participation à cette appel.

Les projets lauréats

 

CALYSTO Confined crystals as novel materials for hydrogen storage PERRIER Laurent UMR5150 Laboratoire des Fluides Complexes et leurs Réservoirs
CARDIF Carbon dioxide Fischer-Tropsch synthesis on bifunctional catalysts SERP Phlippe UPR8241 Laboratoire de Chimie de Coordination
CHEAP Complex Hybrids for Efficient and Affordable Photocatalysis COMESANA-HERMO Miguel UMR7086 Interfaces, Traitements, Organisation et Dynamique des Systèmes
COGIFLEX Utilisation de semi-conducteurs organiques en vue d’améliorer la récupération d’énergie mécanique par des polymères flexoélectriques GUIFFARD Benoît UMR6164 Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes
DEVOPEM Développement de méthodologies pour la compréhension des relations entre les propriétés mécaniques et la durabilité des piles à combustible de type PEM CARRAL Christophe UMR5279 Laboratoire d’Electrochimie et de Physico-Chimie des Matériaux et des Interfaces
DROME Dynamical Reduced Order ModEls for high speed processes HEUZE Thomas UMR6183 Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique
ELECTROFUEL Micro-tissage 3D de fibres par électrospinning pour la conception et la fabrication de nouvelles électrodes électrocatalytiques nanostructurées pour la production de dihydrogène (H2) ultra-pur en milieu basique HOLADE Yaovi UMR5635 Institut Européen des Membranes
ELIOS Electrode plasmonique multifonctionnelle pour les cellules photovoltaïques à haut rendement MASSIOT Inès UPR8001 Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes du CNRS
HABANA Hydrures comme mAtériaux à haute performance pour BAtteries NA-ion tout solide CUEVAS Fermin UMR7182 Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est
ImHESurNaASA Improvement of heat exchange surfaces by nanostructuration: an atomistic simulation approach ISAIEV Mykola UMR7563 Laboratoire Energie et Mécanique Théorique et Appliquée
ISORE Infrastructure de gestion intelligente pour une SOciété tournée vers les énergies REnouvelables GAMATIE Abdoulaye UMR5506 Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier
Lignin-H Lignin electrolysis as a sustainable technology for H2 Production CARAVACA Angel UMR5256 Institut de Recherches sur la Catalyse et l’Environnement de Lyon
MicroPower Flexible Microcapacitors for Power Energy Storage YUAN Jinkai UMR5031 Centre de Recherche Paul Pascal
MMO-GRACE Mixed Metal Oxide / Graphene Composite Electrode materials for electrochemical storage devices PRONKIN Sergey UMR7515 Institut de Chimie et Procédés pour l’Energie, l’Environnement et la Santé
NanoPharE Nanoparticle-supported molecular Photochromism for Harvesting solar Energy FIHEY Arnaud UMR6226 Institut des Sciences Chimiques de Rennes
ODiSSEHy Optimisation du Dimensionnement et de la Stratégie des Systèmes Électriques Hybrides pour les sites isolés PELLEAU Marie UMR7271 Laboratoire d’Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis
OPV-Siloxane Matériaux organiques semiconducteurs à chaînes latérales siloxanes pour une amélioration des performances et de la stabilité des dispositifs photovoltaïques organiques MERY Stephane UMR7504 Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg
Pick-Up Nouveaux dispositifs électrochimiques à base d’émulsion de Pickering LE VOT Steven UMR5253 Institut de chimie moléculaire et des matériaux – Institut Charles Gerhardt Montpellier
P-NANOSOL Cellule solaire à base de nanocristaux de pérovskite déposés par électro-spray WITKOWSKI Nadine UMR7588 Institut des nanosciences de Paris
QUANTUMSOLAR Schrodinger’s cat curls up in the sun: boosting solar energy harvesting LLANSOLA-PORTOLES Manuel UMR9198 Institut de Biologie Intégrative de la Cellule
SESAME Synthèse à grande Echelle de borophèneS pAr Méthode chimiquE BOUSIGE Colin UMR5615 Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces
SIMULEF Simulation temps réel et multi-physiques des Éoliennes Flottantes LAGHROUCHE Salah UMR6174 Institut Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies
SOPROMAG Mise en œuvre d’une solution de production d’hydrogène in situ par hydrolyse du magnésium BOBET Jean-Louis UMR5026 Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux
cnrs-image.gif Résumes des projets

 


L’appel à projets

La Cellule Energie du CNRS lance un nouvel Appel à Projets Exploratoires Premier Soutien (PEPS) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS, visant à soutenir des projets dans le domaine de l’énergie :

L’appel concerne des projets exploratoires sur thématique libre (blancs) répondant au moins à l’un des 2 critères suivants :
– projet porté par un jeune chercheur (CR CNRS ou MCF) recruté au cours de la période 2015-2018, impliqué à plus de 40% de son temps sur le sujet, en vue de l’élaboration d’un projet ANR jeune chercheur ou ERC starting

– projet à caractère collaboratif et transverse impliquant des chercheurs et enseignants-chercheurs relevant d’au moins deux laboratoires appartenant à deux instituts du CNRS.

Dans les deux cas, le projet doit concerner un concept totalement inédit, peu ou pas décrit dans la littérature (rares publications) et n’ayant fait l’objet d’aucun brevet.

Calendrier & budget

Cet appel est ouvert jusqu’au 10 Décembre 2018 à 12 heures. Les résultats seront communiqués le 31 janvier 2019

Les propositions, rédigées en utilisant impérativement le formulaire joint à l’application SIGAP, ne devront pas excéder 5 pages, et devront faire ressortir clairement la (les) rupture(s) par rapport à l’état de l’art. Les équipes participantes (principaux chercheurs impliqués, % de temps) et leurs 3 publications les plus récentes dans le domaine devront également être précisées, ainsi que le budget prévisionnel (comprenant petit équipement et consommables, fonctionnement-missions, à l’exclusion de la rémunération de personnels et de coûts indirects).

Le cas échéant, la complémentarité des partenaires et leur rôle respectif dans le projet devront être clairement démontrés. Dans le cas de participation d’unités de recherche non-CNRS, les apports de ces unités, à l’appel à projet exploratoires, seront détaillés dans la proposition.

Le porteur du projet devra obligatoirement être membre d’une unité associée au CNRS. Pour chaque unité impliquée, le visa du Directeur de l’unité sera recueilli préalablement. Un laboratoire ne pourra participer (y compris coordination) à plus de 3 projets. Le budget alloué à chaque projet sera en moyenne de 15 k€ (de 10 à 20 k€ au maximum en fonction du nombre d’équipes impliquées). Les crédits seront notifiés aux lauréats début Février 2019. La durée des projets sera de 1 an.

Conditions supplémentaires à remplir

  • pas de resoumissions (“recyclages”) de pré-propositions ANR (retenues ou non)
  • les unités CNRS impliquées dans les projets devront avoir répondu à l’enquête Energie conduite par l’organisme en 2018. A défaut, une attestation du directeur d’unité s’engageant à participer à l’enquête 2019 devra être jointe au dossier de candidature.

Critères d’évaluation des projets

  • Adéquation avec les objectifs de l’AAP
  • Qualité et originalité scientifique du projet
  • Prise de risques (caractère exploratoire)
  • Avantages du projet en termes de réduction de l’impact environnemental
  • Qualité et complémentarité des équipes impliquées, caractère interdisciplinaire
  • Perspectives du projet

Suivi des projets

Un rapport de 4 pages maximum décrivant le travail entrepris et les résultats obtenus, accompagné d’un bref récapitulatif des dépenses sera demandé à la fin du projet.

Il pourra être demandé aux lauréats de participer à un séminaire de restitution.

Les publications relatives aux projets financés devront impérativement mentionner le soutien du CNRS à travers sa cellule Energie dans les remerciements en utilisant la phrase :

“Ce travail a été partiellement financé par la cellule Energie du CNRS via le projet (nom du projet)”

“This work has been partially funded by the CNRS Energy unit (Cellule Energie) through the project (nom du projet)”

Contacts

Responsables scientifiques

Abdelilah Slaoui

Pascal Brault

Equipe administrative

Romie Lopez

Version imprimablerevuedepresse.gif

Formulaire de soumissionrevuedepresse.gif

2018 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie du CNRS

La Cellule Energie du CNRS a lancé fin 2017 un appel à Projets Exploratoires Premier Soutien (PEPS) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS.

Les projets lauréats

HYBIOREM Génération d’HYdrogène extrêmement pur par oxydation électrocatalytique de composés organiques issus de la BIOmasse dans un Réacteur Electrochimique à Membrane protonique COUTANCEAU Christophe UMR7285 Institut de Chimie des Milieux et des Matériaux de Poitiers
MaLeFHYCe MAchine LEarning For HYdride Compounds prEdiction / L’apprentissage automatisé pour la prédiction d?hydrures CRIVELLO Jean-Claude UMR7182 Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est
MEBINO Etude par Microscopie Electronique à Balayage IN Operando de systèmes de conversion et de stockage pour l’énergie DAVOISNE Carine UMR7314 Laboratoire réactivité et chimie des solides
OPEPSELFI OPtimisation Electrique et récuPération de la chaleur fatale d’une Source ELectro-intensive caractérisée par de Fortes Intermittences DEBRAY Francois UPR3228 Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses
AquifAir Comportement micromécanique des roches réservoir carbonatées pour le stockage géologique profond d’air comprimé et de CO2 DIMANOV Alexandre UMR7649 Laboratoire de mécanique des solides
NTC-Alcalin-ion Composites à base de Nanotubes de carbone comme électrodes pour batteries Na-ion (et K-ion) FLAHAUT Emmanuel UMR5085 Centre Interuniversitaire de Recherche et d’Ingéniérie des Matériaux
PCCM Diagnostic non invasif de la Pile à Combustible, par mesure du Champ Magnétique externe GIURGEA Stefan UMR6174 Institut Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies
ObGECTIF Optimisation de la Gestion de l’Eau des piles à CombusTIble PEM par Fonctionnalisation des canaux de distribution des réactifs. JOSSET Christophe UMR6607 Laboratoire de Thermique et Énergie de Nantes
GEME Gestionnaire d’Energie Multiport Embarqué MARTIRE Thierry UMR5214 Institut d’Electronique et des Systèmes
IMPEC Interaction Membrane électrolyte polymère – enzyme pour le développement des Piles Enzymatiques à Combustible PASQUINI Luca UMR7246 Matériaux Divisés, Interfaces, Réactivité, Electrochimie
Tournesol Feuille artificielle fluidique pour le stockage de l’énergie solaire PENHOAT Maël USR3290 Miniaturisation pour la Synthèse, l’Analyse et la Protéomique
TAPES Rubans trempés à propriétés multicaloriques PORCAR Laureline UPR2940 INSTITUT NEEL
CéraMicroPàC Céramiques non oxydes microstructurées comme électrodes de Piles à Combustible Salameh Chrystelle UMR5635 Institut Européen des Membranes
CORINThe Intensification du transfert de chaleur par l’ajout de corrugations en convection de Rayleigh-Bénard : comparaison expériences et modèle numérique SERGENT Anne UPR3251 Laboratoire d’Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’Ingénieur
Na-ion Flow Amélioration de la puissance de batteries redox-flow de type Na-ion BAUDRIN Emmanuel UMR7314 Laboratoire réactivité et chimie des solides
SOL2CAT Novel Functional Hybrid Porous Solids for Solar Light Capture and Catalysis MELLOT-DRAZNIEKS Caroline UMR8229 Laboratoire de Chimie des Processus Biologiques
cnrs-image.gif Résumes des projets

L’appel à projets

La Cellule Energie du CNRS lance un nouvel Appel à Projets Exploratoires Premier Soutien (PEPS) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS, visant à soutenir des projets inter-équipes, originaux et innovants dans les domaines de l’énergie suivants (voir annexe)

  • Efficacité énergétique dans le bâtiment, le transport et l’industrie
  • Hydrogène et Piles à Combustible
  • Stockage et distribution de l’énergie

Ces projets PEPS doivent présenter un caractère inédit, et permettre de mettre en œuvre de nouvelles méthodologies ou de nouveaux protocoles sur ces thématiques, susceptibles de produire des réalisations concrètes ou des développements fondamentaux.

Cet appel a également pour ambition de faire émerger de nouvelles collaborations en soutenant des initiatives dont la prise de risque ne permet pas un financement par des canaux standards, mais qui laissent entrevoir de potentielles ruptures par rapport à l’état de l’art.
Sont particulièrement attendus des projets collaboratifs et transverses impliquant des chercheurs et enseignants-chercheurs provenant au moins de deux laboratoires différents.

Calendrier & budget

Cet appel est ouvert jusqu’au 8 Décembre 2017 à 12 heures. Les résultats seront communiqués courant mars 2018.

Les propositions, rédigées en utilisant impérativement le formulaire joint à l’application SIGAP, ne devront pas excéder 5 pages dans la partie description du projet, et devront faire ressortir clairement la (les) rupture(s) par rapport à l’état de l’art. Les équipes participantes (principaux chercheurs impliqués, % de temps) et leurs 5 publications les plus récentes dans le domaine devront également être précisées, ainsi que le budget prévisionnel (comprenant petit équipement et consommables, fonctionnement-missions, à l’exclusion de la rémunération de personnels et de coûts indirects). La complémentarité des partenaires et leur rôle respectif dans le projet devront être clairement démontrés. Dans le cas de participation d’unités de recherche non-CNRS, les apports de ces unités au projet seront détaillés dans la proposition.

Le porteur du projet devra obligatoirement être membre d’une unité associée au CNRS. Pour chaque unité impliquée, le visa du Directeur de l’unité sera recueilli préalablement. Un laboratoire pourra présenter 3 projets maximum. Le budget alloué à chaque projet sera de 15 à 45 k€ selon le nombre d’équipes impliquées et les besoins des projets. La durée des projets sera de 1 an. Cependant, les budgets des projets devront impérativement être engagés avant le 30/11/2018.

Conditions supplémentaires à remplir

  • pas de soumission du même projet sur l’appel « Ingénierie Verte » du CNRS-INSIS
  • pas de resoumissions (“recyclages”) de pré-propositions ANR 2017 (retenues ou non)
  • les unités CNRS impliquées dans les projets devront avoir répondu à l’enquête Energie conduite par l’organisme en 2017. A défaut, une attestation du directeur d’unité s’engageant à participer à l’enquête 2017 devra être jointe au dossier de candidature.

Critères d’évaluation des projets

  • Adéquation avec les objectifs de l’AAP
  • Qualité et originalité scientifique du projet
  • Prise de risques (caractère exploratoire)
  • Qualité et complémentarité des équipes impliquées, caractère interdisciplinaire
  • Perspectives du projet

Suivi des projets

Un rapport de 4 pages maximum décrivant le travail entrepris et les résultats obtenus, accompagné d’un bref récapitulatif des dépenses sera demandé à la fin du projet.

Il pourra être demandé aux lauréats de participer à un séminaire de restitution.

Les publications devront impérativement mentionner le soutien du CNRS à travers sa cellule Energie dans les remerciements.

Mode de candidature

Les candidatures devront impérativement être déposées sur l’outil SIGAP (système d’information et de gestion des appels à projets). Choisir l’appel PEPS Cellule Energie 2018.

Pour plus d’informations sur les modalités d’utilisation de l’application SIGAP vous pouvez consulter la documentation en ligne sur le site de la mission interdisciplinarité

Contacts

Responsables scientifiques

Abdelilah Slaoui

Pascal Brault

Equipe administrative

Romie Lopez

INSIS PEPS

Annexe : Thématiques prioritaires du PEPS Energie 2018

  • Efficacité énergétique dans le bâtiment, transport et l’industrie
    Les projets attendus dans ce thème concernent des solutions innovantes permettant de limiter les besoins énergétiques dans les secteurs du bâtiment, des transports et des systèmes productifs. Les propositions devront s’intéresser à différentes technologies de rupture (nouveaux isolants, récupération de chaleur, optimisation des moteurs, compteurs intelligents…), et pourront être associées à des aspects plus sociétaux (comportements des acteurs, logiques collectives et dispositifs d’incitation…).
  • Hydrogène et Piles à Combustible
    Les projets concerneront de nouveaux concepts portant sur les matériaux (sans éléments critiques), les systèmes (par exemple, hybrides couplés aux énergies renouvelables, autonomes, couplés au réseau, …) pour le stockage, les piles à combustible et électrolyseurs, ainsi que les nouveaux procédés de production d’hydrogène. La conception de nouveaux matériaux/systèmes par simulation numérique sont également concernés par cet appel. Sont également attendus des projets SHS portant sur les nouveaux modèles de l’économie de l’hydrogène, les politiques publiques (nationale, et territoriales) favorisant le déploiement des solutions hydrogène dans tous les domaines d’application : transport, stationnaire, nomade.
  • Stockage et distribution de l’énergie
    Le stockage et la distribution de l’énergie ont un rôle crucial pour assurer la continuité de l’approvisionnement en énergie. Les projets pourraient concerner des formes de stockage, principalement de l’électricité et la chaleur. En particulier, le stockage de l’électricité sous forme électrochimique et les supercondensateurs sont importants. Les autres priorités concernent d’autres formes de stockage comme les volants d’inertie, le stockage sous forme d’air comprimé, le stockage magnétique et les matériaux performants pour le stockage thermique. Les projets sur l’optimisation temporelle des flux entre production, stockage et restitution, et la pertinence de l’intégration des systèmes de stockage mobiles au sein des réseaux d’énergie seront également considérés.

    Version imprimablerevuedepresse.gif

    Formulaire de soumissionrevuedepresse.gif

cnrs-image.gif

2017 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie du CNRS

[bleu marine]Campagne de sélection des candidatures PE Energie 2017[/bleu marine]

La Cellule Energie du CNRS a lancé du 31 mars au 26 avril 2017, un appel à « Projets Exploratoires » (PE) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS.

cnrs-image.gif [fond bleu marine][ivoire]Bilan[/ivoire] -[/fond bleu marine]

[bleu marine]Les projets lauréats[/bleu marine]

TITRE ACRONYME COORDINATEUR Code Unité LABORATOIRE
[violet]Projets « blancs dans le domaine de l’énergie »[/violet]
Détermination Expérimentale de l’Énergie de Phonon-Polaritons de Surface se Propageant le Long de Nano Couches Minces de SiO2 et SiC PolaritonEnergie Ordonez-Miranda Jose UPR3346 Institut P’ : Recherche et Ingénierie en Matériaux, Mécanique et Energétique
Elaboration de borophène par atomic layer deposition BoreAl MARICHY Catherine UMR5615 Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces
In vitro biological water gas-shift reaction : Biofunctionalization of carbon nanotubes with carbon monoxide dehydrogenase (CODH) and [NiFe]-hydrogenase COSYNBIO CAVAZZA Christine UMR5249 Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux
Électrolytes solides à haute entropie ESHE DRAGOE Nita UMR8182 Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay
Towards a photo-rechargeable battery TAPAT KRINS Natacha UMR7574 Chimie de la Matière Condensée de Paris
Films orientés et cristallins de polymères conducteurs de type n à cœur BODIPY pour applications thermoélectriques THERMOBODY BRINKMANN Martin UPR22 Institut Charles Sadron
Clustering dynamics of inertial particles under turbulence CLINPALENCE OBLIGADO Martin UMR5519 Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels
Projets Exploratoires Premier Soutien – Plastronique pour Piles à Combustible PEPSTROPIC LOMBARD Philippe UMR5005 Laboratoire Ampère
Simulation et Modélisation par calculs de chimie quantique de composés d’électrodes organiques et validation expérimentale de nouvelles Architectures ou Technologies de Batteries SMARTBAT FRAYRET Christine UMR7314 Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides
Optimisation des Photo-Procédés Solaires à l’Echelle Micrométrique OPTISOL_Mu DAUCHET Jérémi UMR6602 Intitut Pascal
Dynamique des Excitons dans des Molécules organiques Organisées pour l’émergence d’une nouvelle structure de cellule PhotoVoltaïque organique DEMO-PV Steveler Emilie UMR7357 Laboratoire des sciences de l’Ingénieur, de l’Informatique et de l’Imagerie
Développement de nanocatalyseurs carbures et nitrures supportés pour l’hydrogénation de CO2 CARNICO2 PERRET Noemie UMR5256 Institut de Recherches sur la Catalyse et l’Environnement de Lyon
Méthodes numériques innovantes pour des bâtiments énergétiquement plus performants MN4BAT DUTYKH Denys UMR5127 Laboratoire de mathématiques
MAGnetIC slurry redox flow BATTeries MAGIC BATT FRANCO Alejandro UMR7314 Laboratoire réactivité et chimie des solides
Conversion de l’énergie solaire concentrée à haute température: vers des systèmes hybrides CPV/CSP efficaces? Heat_PV VOSSIER Alexis UPR8521 Laboratoire procédés, matériaux, énergie solaire
Recycling energy with new giant thermoelectric effects RECENT ROJAS-SANCHEZ Juan Carlos UMR7198 Institut Jean Lamour (Matériaux – Métallurgie – Nanosciences – Plasmas – Surfaces)
Nanofeuillets de chalcogénures métalliques pour la réduction électrochimique du CO2 R2D-CO2 Voiry Damien UMR5635 Institut Européen des Membranes
Catalyseurs et cellule électrochimique pour l’électrolyse aqueuse du CO2 ElectroCO2 MOUGEL Victor UMR8229 Laboratoire de Chimie des Processus Biologiques
STabilité d’une Enzyme RecombiNante à l’Electrode STERNE DE POULPIQUET DE BRESCANVEL Anne UMR7281 Bioénergétique et ingénierie des protéines
Nouveaux matériaux analogues aux bleus de Prusse pour batteries K-ion et Na-ion K-NIBAT CARLIER-LARREGARAY Dany UPR9048 Institut de Chimie de la Matière condensée de Bordeaux
[violet]Projets « Efficacité énergétique dans les procédés industriels »[/violet]
Développement méthodologique pour l’étude par dynamique moléculaire de la séparation des mélanges de gaz par les membranes polymères MOLMIX NEYERTZ Sylvie UMR5279 Laboratoire d’Electrochimie et de Physico-Chimie de Matériaux et des Interfaces
GARnissage Innovant pour la Distillation GARID ROUZINEAU David UMR5503 Laboratoire de Génie Chimique
Développement d’une technique innovante de mesures de température : Thermométrie par IRM ThermoIRM METIVIER Christel UMR7563 Laboratoire d’énergétique et de mécanique théorique et appliquée
Boron nitride membranes: new candidates for addressing the water-energy nexus? BOOMER SZYMCZYK Anthony UMR6226 Institut des Sciences Chimiques de Rennes
NUmerical Simulation of Multi-phase ElectRo-HydrodynamICs Systems for Efficient Oil-Water Separations (NUMERIC) NUMERIC Safdari Shadloo Mostafa UMR6614 Complexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermochimie
Application des solvants à eutectique profond comme absorbant dans les fluides de travail pour les pompes à chaleur à absorption SEPIA MUTELET Fabrice UMR7274 Laboratoire Réactions et Génie des Procédés
cnrs-image.gif [fond bleu marine][ivoire]Résumes des projets[/ivoire] -[/fond bleu marine]

[bleu marine]L’appel à projets[/bleu marine]

La Cellule Energie du CNRS lance un nouvel Appel à Projets Exploratoires (PE) [bleu marine]ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS[/bleu marine], visant à soutenir 2 grands types de projets dans le domaine de l’énergie:

1- des projets sur thématique libre (blancs) répondant au moins à l’un des 2 critères suivants:

  • projet porté par un jeune chercheur (CR CNRS ou MCF) recruté au cours de la période 2013-2016, impliqué à plus de 40% de son temps sur le sujet, en vue de l’élaboration d’un projet ANR jeune chercheur ou ERC starting
  • exploration d’un concept totalement inédit, peu ou pas décrit dans la littérature (rares publications) et n’ayant fait l’objet d’aucun brevet.

2- des projets exploratoires portant sur le développement de concepts en rupture dans le domaine de l’efficacité énergétique dans les procédés industriels. Cet appel bénéficie d’un soutien financier de TOTAL, qui participe à la sélection des projets. Les sujets scientifiques qui intéressent particulièrement l’entreprise sont indiqués en annexe 1 de cet appel. Ce type de projets exploratoires permettra à TOTAL d’identifier des sujets porteurs et des équipes avec lesquelles des projets collaboratifs de plus grande ampleur pourraient être envisagés à l’issue des Projets. Ils feront alors l’objet de contrats spécifiques négociés entre TOTAL et les organismes tutelles des unités concernés.

Modalités de candidature. Calendrier & budget


[bleu marine]La date limite de dépôt des projets, sur l’application SIGAP, est fixée au 26 avril 2017 midi.[/bleu marine]

Les propositions, rédigées en utilisant impérativement le formulaire joint à l’application SIGAP, ne devront pas excéder 5 pages au total, et devront faire ressortir clairement la (les) rupture(s) par rapport à l’état de l’art.

Les équipes participantes (principaux chercheurs impliqués, % de temps) et leurs 3 publications les plus récentes dans le domaine devront également être précisées, ainsi que le budget prévisionnel (comprenant petit équipement et consommables, fonctionnement-missions, à l’exclusion de la rémunération de personnels et de coûts indirects). La complémentarité des partenaires et leur rôle respectif dans le projet devront être clairement démontrés. Dans le cas de participation d’unités de recherche non-CNRS, les apports de ces unités, à l’appel à projet exploratoires, seront détaillés dans la proposition.

Le porteur du projet devra obligatoirement être membre d’une unité associée au CNRS. Le directeur de l’unité du porteur devra donner son accord en apposant sa signature sur le document du projet.

Un laboratoire pourra présenter plusieurs projets (au maximum 3), sous réserve qu’ils émanent d’équipes différentes. La durée des projets sera de 1 an. Le budget alloué à chaque projet sera en moyenne de 15 k€ (de 10 à 20 k€ au maximum en fonction du nombre d’équipes impliquées). Les crédits seront notifiés aux lauréats la première semaine de juin. Les crédits des projets sur les thématiques libres devront impérativement être engagés avant le 30/11/2017. Les crédits sur les thématiques CNRS-TOTAL pourront être engagés jusqu’au 30 Mai 2018.

Conditions supplémentaires à remplir

  • pas de resoumissions (“recyclages”) de pré-propositions ANR (retenues ou non)
  • les unités CNRS impliquées dans les projets devront avoir répondu à l’enquête Energie conduite par l’organisme en 2016. A défaut, une attestation du directeur d’unité s’engageant à participer à l’enquête 2017 devra être jointe au dossier de candidature.

Conditions tenant à l’obtention d’un financement au titre d’un projet exploratoire portant sur le développement de concepts en rupture dans le domaine de l’efficacité énergétique dans les procédés industriels :

  • tout projet de communication ou de publication relatif aux résultats sera soumis, pendant la durée du projet et dans les 6 mois qui suivent leur expiration à TOTAL pour que TOTAL puisse, le cas échéant, demander une adaptation des textes ou retarder leur publication d’une période maximale de six mois à compter de la demande si des informations contenues dans la publication ou communication doivent faire l’objet d’une collaboration scientifique de plus grande ampleur pris en application du Contrat-Cadre TOTAL –CNRS.
  • les responsables scientifiques des projets devront fournir à mi-parcours un rapport d’avancement.

Pour plus d’informations sur les modalités d’utilisation de l’application SIGAP vous pouvez consulter la documentation en ligne

Critères d’évaluation des projets

  • Adéquation avec les objectifs de l’AAP
  • Qualité et originalité scientifique du projet
  • Prise de risques (caractère exploratoire)
  • Avantages du projet en termes de réduction de l’impact environnemental
  • Qualité et complémentarité des équipes impliquées, caractère interdisciplinaire
  • Perspectives du projet

Une courte synthèse des avis des experts pourra être adressée aux porteurs des projets non retenus dans les 2 mois qui suivront la notification des résultats.*

Les porteurs des projets non retenus à l’issue de l’AAP 2017 qui n’auraient pas reçu la synthèse des expertises pourront la demander @

Suivi des projets

Un rapport de 4 pages maximum décrivant le travail entrepris et les résultats obtenus, accompagné d’un bref récapitulatif des dépenses sera demandé à la fin du projet.

Les publications relatives au projet devront impérativement mentionner le soutien du CNRS à travers sa cellule Energie dans les remerciements.

Les publications ou communications issues de projets exploratoires portant sur le développement de concepts en rupture dans le domaine de l’efficacité énergétique dans les procédés industriels feront en outre référence au concours apporté par le CNRS et TOTAL, en mentionnant explicitement que « ce travail a bénéficié du soutien financier de TOTAL SA dans le cadre d’un appel à projets exploratoires coordonné par TOTAL SA et le CNRS »

Il pourra être demandé aux lauréats de participer à un séminaire de restitution.

bleu marine]Version imprimable[/bleu marine] [revuedepresse.gif

Contacts

Responsables scientifiques

Abdelilah Slaoui

Pascal Brault

Equipe administrative

Romie Lopez

2016 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie du CNRS

[bleu marine]Campagne de sélection des candidatures PE Energie 2016[/bleu marine]

La Cellule Energie du CNRS a lancé du 16 mars au 20 avril 2016, un appel à « Projets Exploratoires » (PE) ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS.

cnrs-image.gif [fond bleu marine][ivoire]Bilan[/ivoire] -[/fond bleu marine]

[bleu marine]Les projets lauréats[/bleu marine]

TITRE ACRONYME COORDINATEUR Code Unité LABORATOIRE
PLAteforme de modélisation, de Simulation avancée et de supervision d’un Microgrid fondé sur les Energies Renouvelables PLASMER BAHRI Imen UMR8507 GeePs
Calcium-Sulfur Battery CASBA BERTHELOT Romain UMR5253 Institut de chimie moléculaire et des matériaux – Institut Charles Gerhardt Montpellier
Photo-contrôle des mouvements collectifs dans les suspensions actives de micro-algues PHOTOMIX DERVAUX Julien UMR7057 Laboratoire Matière et Systèmes Complexes
PROtection, stabilisation et fonctionnalisation de la surface du Lithium métallique pour l’énergie PROLi FLEUTOT Benoit UMR7314 Laboratoire réactivité et chimie des solides
Nouveaux Oxyfluorures de Molybdène et de Vanadium pour Batteries au Lithium : la fluoration outil de nanostructuration et de synthèse de nouveaux matériaux oxyfluorés NOMad LAIK Barbara UMR7182 Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est
PhotoLithographie d’Electrolytes auto-Organisés pour le stockage et la production d’énergie PLEO MARECHAL Manuel UMR5819 Structures et propriétés d’architectures moléculaires
ACTivation d’un HYdrure METallique : Observations cinématiques et thermiques à faible échelle de l’initiation du stockage d’Hydrogène sous forme solide. ActHyMet Maynadier Anne UMR6174 Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique- Sciences et Technologies
Innovative folded photovoltaic cell architecture with enhanced properties FOLDEDPV MUNOZ ROJAS David UMR5628 Laboratoire des Matériaux et du Génie Physique
Intégration de sélections de sources d’énergie en ordonnancement : de la théorie à la pratique ISEO NGUEVEU Sandra Ulrich UPR8001 Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes
Elaboration, caractérisation et modélisation de contacts et d’émetteurs innovants pour les cellules photovoltaïques multijonctions adaptées aux très fortes concentrations solaires CPV-SCEL PAROLA Stéphanie UMR5214 Institut d’Electronique et des Systèmes
Matériaux thermoélectriques hautes températures à base de bore sous conditions extrêmes TIBRE PORTEHAULT David UMR7574 Chimie de la Matière Condensée de Paris
Towards the optimal morphology and orientation in organic solar cells using supramolecular strategies and alternative interfacial layers ASSONSOLAR RUIZ CARRETERO Amparo UPR22 Institut Charles Sadron
Conception et synthèse simultanée de legs thermoélectriques par impression 3D laser TELC3D THIMONT Yohann UMR5085 Centre Inter Universitaire de Recherche et d’Ingénierie des Matériaux
Metal-Organic Frameworks for electrocatalytic H2 production ElectroMOF TISSOT Antoine UMR8180 Institut Lavoisier de Versailles
Réacteurs Sono-ELectrochimiques Intensifiés traitant des Suspensions Aqueuses semi-solides pour la conversion de l’énergie en vue de son stockage sous forme chimique ReSoELISA TZEDAKIS Theodore UMR5503 Laboratoire de génie chimique
Nanofeuillets bidimensionnels pour la récupération d’énergie osmotique Nanosmo VOIRY Damien UMR5635 Institut Européen des Membranes
Combustion assistée par Arc GLISsant et SpectroscopiE CAGLISSE WARTEL Maxime UMR7344 Groupe de recherches sur l’énergétique des milieux ionisés
BAtterie LIthium-ion à charge Photo-Assistée BALIPA ALLOIN Fannie UMR5279 Laboratoire d’électrochimie et de physico-chimie des matériaux et des interfaces
Nouvelle génération de cellules thermogalvaniques : conception, développement et performance NOCTURNE ZINOVYEVA Veronika UMR8608 Institut de Physique Nucléaire d’Orsay
ORganic clathrates for novel PHase changE matErials ORPHEE TORRE Jean philippe UMR5150 Laboratoire des fluides complexes et leurs réservoirs
cnrs-image.gif [fond bleu marine][ivoire]Résumes des projets[/ivoire] -[/fond bleu marine]

[bleu marine]L’appel à projets[/bleu marine]

La Cellule Energie du CNRS lance un nouvel Appel à Projets Exploratoires (PE) [bleu marine]ouvert à l’ensemble des unités de recherche associées au CNRS[/bleu marine], visant à soutenir 2 grands types de projets dans le domaine de l’énergie:

1- des projets sur thématique libre (blancs) répondant au moins à l’un des 2 critères suivants:

  • projet porté par un jeune chercheur (CR CNRS ou MCF) recruté au cours de la période 2012-2015, impliqué à plus de 40% de son temps sur le sujet, en vue de l’élaboration d’un projet ANR jeune chercheur ou ERC starting
  • exploration d’un concept totalement inédit, peu ou pas décrit dans la littérature (rares publications) et n’ayant fait l’objet d’aucun brevet.

2- des projets exploratoires portant sur le développement de systèmes hybrides originaux pour la conversion d’énergie, mettant en jeu au moins une source d’énergie renouvelable. Ces projets devront démontrer leur caractère innovant par rapport aux solutions existantes, ainsi que leur avantage économique potentiel à moyen-long terme. Des projets à caractère pluridisciplinaire et/ou interdisciplinaire sont plus particulièrement attendus.

Modalités de candidature. Calendrier & budget


[bleu marine]La date limite de dépôt des projets, sur l’application SIGAP, est fixée au 20 avril 2016 midi.[/bleu marine]

Les propositions, rédigées en utilisant impérativement le formulaire joint à l’application SIGAP, ne devront pas excéder 5 pages au total, et devront faire ressortir clairement la (les) rupture(s) par rapport à l’état de l’art.

Les équipes participantes (principaux chercheurs impliqués, % de temps) et leurs 3 publications les plus récentes dans le domaine devront également être précisées, ainsi que le budget prévisionnel (comprenant petit équipement, fonctionnement-missions, à l’exclusion de la rémunération de personnels). La complémentarité des partenaires et leur rôle respectif dans le projet devront être clairement démontrés. Dans le cas de participation d’unités de recherche non-CNRS, on précisera les apports de ces partenaires.

Le porteur du projet devra obligatoirement être membre d’une unité associée au CNRS. Un laboratoire pourra présenter plusieurs projets (au maximum 3), sous réserve qu’ils émanent d’équipes différentes. La durée des projets sera de 1 an. Le budget alloué à chaque projet sera en moyenne de 15 k€ (de 10 à 20 k€ au maximum en fonction du nombre d’équipes impliquées). Les crédits seront notifiés aux lauréats le 31 mai au plus tard. Ils devront impérativement être engagés avant le 30/11/2016.

Conditions supplémentaires à remplir

  • pas de resoumissions (“recyclages”) de pré-propositions ANR (retenues ou non)
  • les unités CNRS impliquées dans les projets devront avoir répondu à l’enquête Energie conduite par l’organisme en 2015. A défaut, une attestation du directeur d’unité s’engageant à participer à l’enquête 2016 devra être jointe au dossier de candidature.

    Pour plus d’informations sur les modalités d’utilisation de l’application SIGAP vous pouvez consulter la documentation en ligne

Critères d’évaluation des projets

  • Adéquation avec les objectifs de l’AAP
  • Qualité et originalité scientifique du projet
  • Prise de risques (caractère exploratoire)
  • Avantages du projet en termes de réduction de l’impact environnemental
  • Qualité et complémentarité des équipes impliquées, caractère interdisciplinaire
  • Perspectives du projet

Suivi des projets

Un rapport de 4 pages maximum décrivant le travail entrepris et les résultats obtenus, accompagné d’un bref récapitulatif des dépenses sera demandé à la fin du projet.

Les publications relatives au projet devront impérativement mentionner le soutien du CNRS à travers sa cellule Energie dans les remerciements.

Il pourra être demandé aux lauréats de participer à un séminaire de restitution.

bleu marine]Version imprimable[/bleu marine] [revuedepresse.gif

Contacts

Responsables scientifiques

alain.dollet”@”cnrs-dir.fr

pascal.brault”@”cnrs-dir.fr

Equipe administrative

romie.lopez”@”promes.cnrs.fr

2014 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie de l’INSIS

L’appel à projets

La Cellule Energie lance un Appel à Projets Exploratoires (PE) ouvert à l’ensemble des unités de recherche des différents instituts du CNRS, visant à soutenir 2 grands types de projets dans le domaine de l’énergie:

1- des projets sur thématique libre (blancs) répondant au moins à l’un des 3 critères suivants:

  • projet porté par un jeune chercheur CNRS (CR2 ou CR1) recruté au cours de la période 2010-2013, impliqué à plus de 40% de son temps sur le sujet, en vue de l’élaboration d’un projet ANR jeune chercheur ou d’une ERC
  • nouveau projet de recherche réalisé en collaboration avec une start-up émanant du CNRS
  • exploration d’un concept totalement inédit, peu ou pas décrit dans la littérature (rares publications) et n’ayant fait l’objet d’aucun brevet.

2- des projets portant sur l’une des thématiques suivantes:

  • concepts innovants dans le domaine de l’efficacité énergétique des procédés ou des moteurs. Ce volet inclut notamment la combustion et l’hybridation des sources d’énergies (renouvelables + nucléaire, renouvelable + fossiles, etc)
  • modélisation multi-échelle de la conversion d’énergie: de la molécule (ou du matériau) jusqu’au système complet.

Modalités de candidature. Calendrier & budget

La date limite de dépôt des projets, sur l’application SIGAP, est fixée au 23 avril 2014.

Les propositions, rédigées en utilisant impérativement le formulaire joint à l’application SIGAP, ne devront pas excéder 5 pages au total, et devront faire ressortir clairement la (les) rupture(s) par rapport à l’état de l’art.

Les équipes participantes (principaux chercheurs impliqués, % de temps) et leurs 3 publications les plus récentes dans le domaine devront également être précisées, ainsi que le budget prévisionnel (comprenant petit équipement, fonctionnement-missions, à l’exclusion de la rémunération de personnels).

La complémentarité des partenaires et leur rôle respectif dans le projet devra être clairement démontrée. Dans le cas de participation d’unités de recherche non-CNRS ou d’une start-up, on précisera les apports de ces partenaires.

Le porteur du projet devra obligatoirement être membre d’une unité associée au CNRS. Un laboratoire pourra présenter plusieurs projets (au maximum 3), sous réserve qu’ils émanent d’équipes différentes. La durée des projets sera de 1 an. Le budget alloué à chaque projet sera au maximum de 15 k€. Les crédits seront notifiés aux lauréats le 15 mai au plus tard. Ils devront impérativement être engagés avant le 30/11/2014.

Conditions supplémentaires à remplir

  • pas de re-soumissions (“recyclages”) de pré-propositions ANR (retenues ou non)
  • les unités CNRS impliquées dans les projets devront avoir répondu à l’enquête Energie-Environnement conduite par l’organisme en 2013. A défaut, une attestation du directeur d’unité s’engageant à participer à l’enquête 2014 devra être jointe au dossier de candidature.

Pour plus d’informations sur les modalités d’utilisation de l’application SIGAP vous pouvez consulter la documentation en ligne
.

Critères d’évaluation des projets

  • Adéquation avec les objectifs de l’AAP,
  • Qualité et originalité scientifique du projet,
  • Prise de risques (caractère exploratoire),
  • Avantages du projet en termes de réduction de l’impact environnemental,
  • Qualité et complémentarité des équipes impliquées,
  • Perspectives du projet

Suivi des projets

Un rapport de 4 pages maximum décrivant le travail entrepris et les résultats obtenus, accompagné d’un bref récapitulatif des dépenses sera demandé à la fin du projet.

Les publications devront mentionner le soutien du CNRS à travers sa cellule Energie.
Il pourra être demandé aux lauréats de participer à un séminaire de restitution.

Contacts

Responsables scientifiques

alain.dollet”@”cnrs-dir.fr

pascal.brault”@”cnrs-dir.fr

Equipe administrative

romie.lopez”@”promes.cnrs.fr

hniya.elkhchai”@”cnrs-dir.fr

virginia.frey”@”cnrs-dir.fr

Les projets lauréats

Les Projets Exploratoires 2014 lauréats
Acronyme Responsable scientifique Laboratoire porteur
PhotoModes ALRIC Jean UMR7265 – Biologie végétale et microbiologie environnementales
CAPSOL AMARA Mohamed UMR5008 – Centre d’Energétique et de Thermique de Lyon
EnerNet AUSSEL Didier UPR8521 – Laboratoire procédés, matériaux et énergie solaire
TURBHO BABARIT Aurelien UMR6598 – Laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique
SIMMEPAC BAUCHIRE Jean-Marc UMR7344 – Groupe de recherches sur l’énergétique des milieux ionisés
MEZIFAL BECHELANY Mikhael UMR5635 – Institut Européen des Membranes
Near-field heat engine/Nanoegine BEN-ABDALLAH Philippe UMR8501 – Laboratoire Charles Fabry
ALABAMA BERTHELOT Romain UMR5253 – Institut Charles Gerhardt
SCOOT BOCHER Laura UMR8502 – Laboratoire de Physique des Solides
pSyCHE CABOT Gilles UMR6614 – Complexe de recherche interprofessionnel en aerothermochimie
1D-RENOX CARRETERO Adrien UMR5270 – Institut des nanotechnologies de Lyon
MiREISS DARGENT Thomas UMR8520 – Institut d’électronique, de microélectronique et de nanotechnologie
DYNAFILM DIETZE Georg UMR7608 – Fluides, Automatique et Systèmes Thermiques
COMÉXY FOURMOND Vincent UMR7281 – Bioénergétique et ingénierie des protéines
SIMILI FRANCO Alejandro UMR7314 – Laboratoire réactivité et chimie des solides
SOLHYBTRANS KEPENEKIAN Mikaël UMR6226 – Institut des Sciences Chimiques de Rennes
FILIRO LEMAITRE Cécile UMR7274 – Laboratoire Réactions et Génie des Procédés
NANOTECH MERCIER Frederic UMR5266 – Sciences et Ingenierie, des MAtériaux et Procédés
REMEPPAC ROUALDES Stéphanie UMR5635 – Institut Européen des Membranes
CARDYMOL ROUSSEAU Benoit UMR6607 – Laboratoire de Thermocinétique de Nantes
ScaleH2 VIAL Christophe UMR6602 – Institut Pascal
MATRaCC VIGNOLES Gérard-Louis UMR5801 – Laboratoire des Composites Thermostructuraux

Les résumés

2014 – Appel à Projets DEFI ENRS du CNRS – MI

– Appel à projets fédérateurs

Explorer de nouvelles voies et proposer des solutions originales permettant d’apporter des réponses au défi de la transition énergétique. La problématique sera abordée dans sa globalité, en privilégiant les recherches aux interfaces entre disciplines et en examinant systématiquement les conséquences sociales et les politiques publiques envisageables, les impacts environnementaux et la disponibilité des ressources (le CO2 peut être considéré comme un déchet ou comme une ressource à valoriser).

– Appel à projets exploratoires Emergence CO2″: Valorisation du CO2 et transition énergétique.

L’appel à projets exploratoires Émergence CO2, lancé dans le cadre du défi ENRS vise à soutenir des sujets originaux/émergents sur la valorisation du CO2, sortant si possible des axes de recherche traditionnels des équipes concernées.

Toutes les informations sur le site de la MI

2013 – Appel à Projets Exploratoires de la Cellule Energie de l’INSIS

Appel à Projets Exploratoires 2013

La Cellule Energie de l’INSIS lance en 2013 un nouvel Appel à Projets Exploratoires (PE)*. Il est ouvert à l’ensemble des unités de recherche des différents instituts du CNRS et vise à soutenir 2 grands types de projets:

  • des projets à haut risque scientifique portant sur la thématique : “conversion de l’Energie à très haut rendement et nouveaux concepts pour la récupération d’énergie”. Il s’agit de projets inédits, jamais présentés à un autre AAP (ANR, FP7, etc)
  • des projets dans le domaine de l’Energie (thématique libre) visant à construire en 2014 la réponse à un AAP Horizon 2020 dans le cadre “Excellent Science”, en particulier les projets de type ERC et les projets de type Technologies Futures et Emergentes (FET) ou alternativement dans le cadre des “Défis de Société”, en particulier concernant le volet “Energies propres, sures et efficaces” (p39 et p73)

Modalités de candidature. Calendrier & budget

La date limite de dépôt des projets, sur l’application SIGAP, est fixée au 15 mai 2013. Les propositions, rédigées en utilisant impérativement le formulaire joint à l’application SIGAP, ne devront pas excéder 5 pages au total, et devront faire ressortir clairement la (les) rupture(s) par rapport à l’état de l’art. Les équipes participantes (principaux chercheurs impliqués, % de temps) et leurs 3 publications les plus récentes dans le domaine devront également être précisées, ainsi que le budget prévisionnel* (comprenant petit équipement, fonctionnement, à l’exclusion de la rémunération de personnels, stagiaires compris)

La durée des projets sera de 1 an. Le budget alloué à chaque projet sera au maximum de 15 k€. Chaque laboratoire présentera au maximum 1 projet, voire 2 (sous réserve qu’ils émanent de 2 équipes différentes). Les crédits seront notifiés aux lauréats le 10 juin au plus tard. Ils devront impérativement être engagés avant le 30/11/2013.

Pour plus d’informations sur les modalités d’inscriptions pour le dépôt des candidatures, une documentation est téléchargeable

Critères d’évaluation des projets

  • Adéquation avec les objectifs de l’AAP
  • Qualité et originalité scientifique du projet,
  • Prise de risques (caractère exploratoire),
  • Qualité et complémentarité des équipes impliquées,
  • Perspectives du projet

Suivi des projets

Un rapport de 4 pages maximum décrivant le travail entrepris et les résultats obtenus, accompagné d’un bref récapitulatif des dépenses sera demandé à la fin du projet. Un document de montage de projet européen sera également à fournir pour les PE entrant dans la 2ème catégorie. Il pourra être demandé aux lauréats de participer à un séminaire de restitution en fin de projet.

Contacts

Responsables scientifiques:

adollet”@”cnrs-dir.fr

pascal.brault”@”cnrs-dir.fr

Equipe administrative:

romie.lopez”@”promes.cnrs.fr

virginia.frey”@”cnrs-dir.fr

* Les objectifs de cet appel sont différents de ceux de l’AAP de la Mission pour l’Interdisciplinarité (DEFI: Transition Energétique) clos le 27 mars 2013. En particulier, il n’y a pas d’exigence interdisciplinaire et le champ thématique est plus ciblé.

Les projets lauréats

Les Projets Exploratoires 2013 lauréats
Acronyme Responsable scientifique Laboratoire
Photobiopiles à cyanobacteries INNOCENT Christophe UMR5635 – Institut Européen des Membranes
ValHyd RIEU Mathilde UMR5307 – Laboratoire Georges Friedel
HV-GaN MEDJDOUB Farid UMR8520 – Institut d’électronique, de microélectronique et de nanotechnologie
CODOPER FIX Thomas UMR7357 – Laboratoire des sciences de l’Ingénieur, de l’Informatique et de l’Imagerie
NanoSiThé BERNARD Samuel UMR5635 – Institut Européen des Membranes
ECoNoPàC DEMIRCI Umit UMR5635 – Institut Européen des Membranes
ASCENSION LEROUX Fabrice UMR6296 – Institut de Chimie de Clermont-Ferrand
PYROS BACHELET Romain UMR5270 – Institut des nanotechnologies de Lyon
GREAT DANIELE Stéphane UMR5256 – Institut de Recherches sur la Catalyse et l’Environnement de Lyon
STONE ZEITOUN Philippe UMR7639 – Laboratoire d’optique appliquée
Dust4Pem CAILLARD Amael UMR7344 – Groupe de recherches sur l’énergétique des milieux ionisés
GREENPAC LOJOU Elisabeth UMR7281 – Bioénergétique et ingénierie des protéines
NOXOMIX BOUCLE Johann UMR7252 – XLIM
Bactricité HADDOUR Naoufel UMR5005 – Laboratoire Ampère
PHOTOCHYM FARRUSSENG David UMR5256 – Institut de Recherches sur la Catalyse et l’Environnement de Lyon
FormHydable PONS Michel UPR3251 – Laboratoire d’Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’Ingénieur
COLOCO-CPLUM MOINE Bernard UMR5306 – Institut Lumière Matière
Algal Domestication JOHNSON Xenie UMR7265 – Biologie végétale et microbiologie environnementales
IMAGIPAC PERRIN Jean-Christophe UMR7563 – Laboratoire d’énergétique et de mécanique théorique et appliquée
GEPAM ROBERT Florent UMR8172 – Ecologie des forêts de Guyane
Thermal Mecha Cell ARDILA Gustavo UMR5130 – Institut de Microélectronique, Electromagnétisme et Photonique
MAGIE CHERIF Salim Mourad UPR3407 – Laboratoire des Sciences des Procédés et des Matériaux
TherMioSol AMARA Mohamed UMR5008 – Centre de thermique de Lyon
INCEPT SALVESTRINI Jean-Paul UMI2958 – GEORGIATECH-CNRS
NP TiO2 en microréacteur GARNIER Bertrand UMR6607 – Laboratoire de Thermocinétique de Nantes
EmiSOL AIMEZ Vincent UMI3463 – Laboratoire Nanotechnologies et Nanosystèmes

Les résumés